Détails techniques de l’ascension


    La technique utilisée sera celle définie comme une « Expédition Légère » : constituée de 2 cordées de 3 personnes, en parfaite autonomie, sans utilisation d’oxygène, et sans sherpa (en tenant compte du fait que nous utiliserons des cordes fixes)

    L’ajustement de notre stratégie d’ascension se fera sur le terrain en fonction des éléments de la météo et de la forme des grimpeurs. Nous consacrerons un peu plus de trois semaines pour cette ascension : nous placerons trois ou quatre camps d’altitude à 5700, 6300, 6700 et 7400 mètres. Quelques sections raides seront équipées de cordes fixes.
    Cette expédition comprend deux phases :
    • la phase d’acclimatation qui commencera pendant le trek d’approche avec une première montée à 5100 mètres lors de La traversée du Larkya Pass,. Le but étant de dormir au camp 3 à 6700 mètres,
    • la phase de sommet pour atteindre les 8156 mètres du Manaslu.

    Ces deux phases seront séparées de plusieurs jours de repos au camp de base, de manière à récupérer avant de tenter le sommet. Le planning sera évidemment adapté à la météo et à la forme de chacun.

    Phase d’acclimatation
    Notre stratégie consiste à monter à un camp, redescendre au camp inférieur, prendre une journée de repos au camp inférieur et monter dormir au camp supérieur. Après la nuit au camp 2, en fonction de la forme de chacun, il sera possible de monter un peu plus haut que le camp 2 ou descendre directement au camp de base avancé.

    Phase de sommet
    Après quelques jours de repos au camp de base, nous enchaînons montées aux camps 1, 2,3 et 4, puis au sommet.
    Cette technique permet de limiter les nuits au dessus du camp de base, nuits pendant lesquelles le sommeil est moins bon et l’assimilation de nourriture plus difficile.


    Informations techniques de l’ascension, et emplacements des camps

    CB : entre 4800m et 4950m (suivant emplacement)
    De CB à C1, pas de difficulté technique, crevasses.
    Il est facile d’installer d’autres camps entre CB et C1, par exemple, au col à 5400 m.
    Au dessus du camp de base. L’itinéraire suit d’abord un terrain morainique avant d’atteindre le glacier par un court passage rocheux. Un parcours neigeux peu difficile mais crevassé par endroit permet d’atteindre le camp 1, à 5700 mètres d’altitude.

    C1 : 5650m / 5700m
    De C1 et C2, traversée à plat sous des séracs expo sur 50/100 m puis sections raides (35°), courts ressauts plus raides. Quelques grosses crevasses.
    Il est difficile de placer d’autres camps entre C1 et C2.
    Au dessus du camp 1, l’itinéraire devient plus raide et nous amène au pied d’une partie technique, une zone de séracs devenue beaucoup moins exposée que par le passé.
    Une pente à 40° équipée de cordes fixes mène au camp 2 à 6300 mètres d’altitude.

    C2 : entre 6300m et 6400m (suivant emplacement)
    Entre C2 et C3, pas de difficulté technique. Il est facile d’installer d’autres camps entre C2 et C3.

    C3 : 6700m
    De C3 à C4, c’est la section la plus technique, exposée aux avalanches.
    Pentes à 30/35° avec un ressaut à 70°.
    Pas d’emplacements de camp possible entre 6700 et 7400.
    Après le camp 3 et une courte partie plate, nous abordons une pente de 400 mètres à 45° (quelques passages plus raides) équipée de cordes fixes. Encore un petit effort et nous débouchons sur le camp 4, à 7400 mètres d’altitude. L’emplacement peut être exposé au vent...

    C4 : 7400
    Pas de difficulté technique entre C4 et sommet sauf 50 derniers mètres.
    Prendre une corde fixe pour les 50 derniers m.
    Il est possible d’installer un camp entre C4 et le sommet.
    Nous apercevons le Dhaulagiri, l’Annapurna, le Cho Oyu, l’Everest.
    Vue exceptionnelle... Le sommet approche !


















Made by Y@nn


Le projet
Pour une présentation complète, c'est ici.


Où sont-ils ?
Pour afficher le plan,
cliquez ici.


Qui sont-ils ?




Heure à Katmandou
00:00:00


Inscrivez-vous !
Plus d'info sur cette page.


Remerciements
Cette expédition à été organisée avec l'aide précieuse des guides de haute montagne Ludovic Challéat et Paulo Grobel.



Nos partenaires